Aristophil : PDGB cité dans L’Express de cette semaine
Philippe Julien

Philippe Julien, associé du cabinet PDGB, représente plus de 500 personnes parmi les 18 000 épargnants victimes de la société Aristophil.

Spécialisée dans la vente en indivision de manuscrits de personnages illustres (Victor Hugo, Proust, Céline ou Napoléon,.etc).

Pour espérer récupérer une part de leurs investissements, elles se sont regroupées pour défendre leurs droits aussi bien devant le Tribunal de commerce que dans le cadre de l’instruction pénale en cours. Des actions en responsabilité civile sont par ailleurs en préparation.

Source : L’Express n° 3358, du 11 novembre 2015